Regarder un porno avec votre partenaire, y avez-vous déjà pensé ?

Peut être que vous en avez envie mais que vous ne savez pas vraiment comment aborder le sujet. Ou alors vous n’y avez pas pensé une seconde !
Mais savez vous quels avantages vous pouvez en tirer ? Et quels sont les problèmes à éviter ?

Dans notre société « moderne » le porno a pris de plus en plus de place (on en parlait dans notre article Génération porno) et naturellement il en a pris aussi au sein du couple.
Que ce soit du « soft » ou du « hard », de l’audio ou de l’écrit, derrière ou devant la caméra, bon nombre de couples en ont déjà consommé…
Et si on y jetait un coup d’œil 😉

Oser parler du porno en couple

Une des premières barrières, comme beaucoup de sujets sexuels, c’est la communication. Tabou pour beaucoup, ce n’est pas un sujet facile à évoquer. Même si nous sommes nombreux (surtout les hommes) à en regarder, peu osent en parler avec leur partenaire.
Une enquête¹ a révélé que dans 42% des couples, les partenaires ne savent pas que l’autre regarde du porno (quand l’autre en regarde effectivement). C’est à dire qu’aucun des deux partenaire n’a jamais abordé le sujet alors qu’il en regarde régulièrement.
D’après cette même enquête, nous apprenons que la moitié des couples français en ont déjà regardé ensemble. Il y a donc là une réelle discordance entre les actes et les paroles. Et c’est bien dommage de ne pas en parler car cela peut soit vous ouvrir de nouveaux horizons à explorer à deux ou alors révéler un éventuel problème de désir ou de dépendance qui pourrait être traité.

Peut-être que cet article sera l’élément déclencheur pour certains…

Regarder du porno n’est pas tromper

C’est intéressant de se poser la question pourquoi certaines personnes disent que « regarder un porno c’est comme tromper ». Ils estiment que si leur partenaire est stimulé sexuellement par la vue d’une autre personne c’est de la tromperie en bon et due forme.
Toutes les opinions sont dans la nature et il n’est pas question de discuter de ça, par contre on peut prendre un peu de recul et voir les choses autrement.

Pour beaucoup c’est un plaisir voyeuriste ce qui ne signifie pas forcément qu’il ou elle s’imagine coucher avec le ou les protagonistes.
Puis la plupart des hommes sont très visuels, de « simples » poitrines, fesses et parties génitales suffisent à exciter sans jamais voir la tête des acteurs par exemple.
Difficile dans ces conditions de parler de tromperie.

Le porno, ce n’est pas sale

A moins que vous recherchiez des pratiques extrêmes ou particulières le porno n’est pas sale en soi.
Tout est une question de sensibilité et chacun peut ne pas apprécier les mêmes types de vidéos.

Il faut donc trouver un terrain d’entente. Un contexte, des pratiques qui conviennent aux deux. Du hardcore violent au film érotique qui passe à partir de 22h sur TMC, le spectre est très large et les choix quasi illimités.
Encore une fois c’est en parlant que vous allez trouver ce compromis, qui vous fera découvrir probablement d’autres choses que celle dont vous avez l’habitude…

Quand le porno est une source d’inspiration et de désir

Vous avez probablement déjà entendu que le porno peut apporter du piment dans le couple, non ? Alors est-ce vrai ?

Ça dépend de comment vous vous y prenez en fait. Si vous en faites un automatisme, que c’est votre principale source de désir alors il s’agit d’une addiction et c’est mauvais pour la sexualité du couple. Tout n’est pas bon dans le porno bien sûr, il faut savoir faire le tri et ne prendre que ce qui nous apporte quelque chose.

laptop-820274_1280

Savez vous qu’il existe le KamaSutra en vidéo ? Oui des vidéos « tutoriel » pour les différentes positions du KamaSutra. On est assez loin des stéréotypes du porno mainstream. C’est ludique, excitant et on y apprend des choses, pourquoi ne pas commencer par ça ?
Ensuite vous pouvez essayer de trouver des vidéos qui correspondent à vos fantasmes respectifs et  voir ce que ça pourrait donner en vrai…

Si toutefois vous ne trouvez pas un terrain d’entente immédiatement, si passiez devant l’objectif et réalisiez votre propre film selon vos goûts ?
Il faut qu’il y ait une vraie confiance c’est certain, mais vous pouvez prendre vos précautions pour que personne d’autre ne mette la main sur vos ébats intimes.

Bref, vous avez saisi l’idée, la première source d’inspiration c’est vous, le porno c’est un plus qui vous aidera à aller plus loin.

 

¹  Etude Ifop pour CAM4.fr - La pornographie dans le couple : la fin d’un tabou ? 
   Juin 2014

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.