Les effets du sport sur notre sexualité

Ce phénomène est aujourd’hui bien connu, régulièrement abordé dans les rubriques « sexo » de certains magazines ou encore dans les émissions sur la sexualité. Je pensais déjà en savoir pas mal sur le sujet mais on fait toujours de découvertes intéressantes !
Le sport s’avère être très bon pour l’appétit sexuel, mais dans une certaine mesure.
Les effets indirects du sport ont tout autant d’importance pour la libido et l’activité sexuelle que les effets physiologiques directs.
Tout est question d’équilibre entre le corps et l’esprit.

Existe-il une corrélation entre activité physique et désir ?

Il y a peu d’études à l’heure actuelle qui mettent en évidence le lien entre l’activité physique et notre libido.
L’une d’entre elles est l’étude¹ réalisée par l’université de la Caroline du Nord, qui portait sur un peu plus de 1000 personnes. Elle a réussi à démontrer qu’une certaine corrélation existait bien. En effet les participants ont vu leur nombre de rapports sexuels par mois augmenter de 30% suite à la pratique régulière d’un sport, en l’occurrence de la course à pieds et de la danse.

Attention cependant un excès de sport, produit l’effet inverse, c’est-à-dire une baisse de la libido engendrée par la baisse du taux de testostérone ! En plus de la fatigue accumulée qui n’arrange en rien les choses…

Mais pour l’instant, nul besoin d’études scientifiques poussées pour argumenter le fait que le sport booste la libido.

Tout est une question d’hormones!

womens-1812298_1920

Très connue, l’endorphine est LA drogue des sportifs. Et pour cause, comparable à la morphine, c’est anti-douleur naturel et euphorisant ! Les sports de type cardio en produisent le plus. Un effort ni facile, ni trop dur et d’une durée de 30 minutes minimum est comme une injection de bonheur!

Appelée hormone du plaisir et de la vigilance,  la dopamine nous fait sentir moins fatigués et plus productifs. C’est la même hormone qui est produite pendant l’activité sexuelle et la consommation d’alcool. Son effet est très vite ressenti parce qu’elle est produite dans les premières minutes de l’effort.
Suite à la séance, le corps est naturellement rechargé en hormones « sexuelles » qui transmettent déjà un certain appétit sexuel.

L’adrénaline et la noradrénaline nous rendent beaucoup plus réactifs, prêts pour l’action, ce sont les hormones du stress. Les amateurs de sports extrêmes ou sports de combat la connaissent bien car elle est produite en grande quantité lorsque le corps est mis à rude épreuve ou en situation de danger. Cependant elle n’est pas réservée qu’aux durs à cuire ! La musculation, le crossfit, les sprints et autres efforts puissants en produisent aussi en bonnes quantités.
Produite dès les premiers instants, elle ordonne la libération des graisses, qui pourront par la suite êtres consommées lors de la prolongation de l’activité physique.

D’autres hormones sont bien sûr produites mais ces quatre dernières sont les plus appréciables et notables, et influent grandement notre bien-être physique, psychique et sexuel.

Un état de bien-être

joie (1)

Étroitement lié à la libération des différentes hormones, le sport permet d’éliminer le stress. L’autre grand bienfait de pratiquer un sport est qu’il nous aide à penser à autre chose, ne plus penser à ses problèmes, se vider la tête… On se sent mieux dans son corps après l’effet de toutes ces hormones, et mieux dans son esprit. Ça peut aider aussi à se sentir plus en forme, plus souple, plus jeune, ne plus être dans un état de fatigue permanent et avoir plus de motivation, formant ainsi un cercle vertueux.

Tout ceci laisse beaucoup plus de place au bien-être, à la détente, la tranquillité et naturellement nous sommes plus d’humeur et réceptifs aux nombreux plaisirs de la sexualité.

C’est pour moi un des aspects les plus importants, parce qu’il atténue beaucoup de problèmes de la vie de tous les jours comme le stress lié au travail, aux enfants, aux problèmes d’argent, aux problèmes personnels, etc…

Oui, ça demande du temps. Mais c’est du temps que l’on prend pour soi, pour se faire du bien, pour se faire plaisir.
C’est pour ça que c’est important de faire un sport de l’on aime et qui nous procure du plaisir sinon c’est pratiquement impossible de le pratiquer dans la durée et d’en tirer tous les bénéfices.

Étroitement lié au bien être, la pratique du yoga est excellente pour entretenir son corps, sa souplesse et sa sexualité. Nous consacrerons un petit article à ce sujet dans l’avenir.

La performance physique

silhouette-1159234_1920

Un des bienfaits majeurs est l’endurance. Faire travailler son cœur et ses muscles régulièrement développe l’endurance. Chose qui, avouons le, a son importance dans la chambre à coucher… Pour vous donner un exemple concret, atteindre ou faire atteindre l’orgasme est parfois pour certain(e)s comme une course à pieds !
Il faut maintenir un rythme soutenu, rester concentré(e), puis dans les derniers mètres tout donner pour le sprint final ! Ça peut être frustrant de voir la ligne d’arrivée mais de ne plus avoir assez de jus pour la franchir!

La souplesse est un autre bonus qui peut faire des heureux et heureuses.
Tenter des positions plus exotiques ou tout simplement revisiter des classiques peut raviver la flamme qui entretient le couple.

Le sex-appeal

marilyn-monroe

Avantage qui découle naturellement du précédent c’est l’apparence physique. Superficielle pour certains, très importante pour d’autres, il est vrai que chacun y accorde l’importance qu’il le souhaite. Cependant prendre soin de sa silhouette c’est aussi prendre soin de soi, de sa santé et reste un atout indéniable tant dans le milieu affectif que dans la société.

Ce qui nous intéresse ici c’est surtout son impact sur la libido. Sans parler de corps d’athlètes ou bodybuildés, force est de constater qu’un physique entretenu stimule plus l’appétit sexuel ainsi que d’autres sens comme la vue ou le toucher. Prendre soin de son corps, ne signifie pas que l’on soit une personne superficielle mais plutôt quelqu’un d’attentif et que l’on souhaite plaire. Plaire à son partenaire, à une éventuelle future conquête et surtout plaire à soi même. Chose qui ne peut être qu’apprécié selon moi.

Justement, le fait de plaire nous amène tout droit à la confiance en soi.

Confiance en soi

street-workout-2628919_1920

L’accomplissement d’un effort physique est souvent suivi d’un sentiment de satisfaction, voire de fierté. Personne ne commence direct par un marathon.
Aller courir un kilomètre, faire une ou deux pompes ou encore trois ou quatre pas de danse, c’est déjà un bon début !  La fois suivante sans doute on fera un petit peu plus, et ce à chaque fois, jusqu’à réaliser de véritables défis… Ainsi petit à petit l’estime et la confiance en soi augmentent, en même temps que la résistance à l’effort.

Par ailleurs certains sports tels que le pole dance ou certaines danses, par leur sensualité, viennent particulièrement booster la confiance en soi et en sa capacité de séduction.

Avec un physique en meilleure forme, et un corps plus entretenu qu’auparavant, la confiance en soi est un autre facteur important dans la séduction, ainsi que pour notre bien-être.
Une personne qui a confiance en elle, ça se voit, ça se ressent. En plus de ça, la personne convoitée peut aussi ressentir une certaine fierté à votre égard, ce qui certainement augmente le désir ressenti par tous les deux.

Une meilleure érection

man-and-muscles

 

Une étude² menée par « International Index of Erectile Function« , a très clairement montré que la pratique régulière d’un sport entretient et améliore notre système cardiovasculaire, et donc favorise l’érection. Prés 44% des sondés sédentaires (qui ne pratiquent pas de sport) ont souffert de troubles de l’érection. Contre 21% pour les hommes dépensant au moins 1400 calories durant un effort physique.
Votre médecin généraliste vous le dira, un système cardiovasculaire en bonne santé est aussi important pour votre cœur que pour votre phallus. Donc l’entretenir permet d’avoir et de conserver de bonnes érections et combattre les éventuels troubles de l’érection qui surviennent au delà de 50 ans.

Chacun son sport, chacun son chemin

Chacun a ses raisons de pratiquer ou non un sport, son intensité, son assiduité et c’est très bien comme ça. Le sport doit être un plaisir, une activité dans laquelle on s’épanoui.
Ça ne sert à rien de se forcer si c’est seulement pour faire plaisir à la famille ou aux amis par exemple. Il y en a pour tous les niveaux, toutes les sensibilités et capacités physiques.

Il est également bon de rappeler que le sport est aussi un moment de convivialité, de partage, de complicité ou de compétition. On y rencontre souvent des personnes différentes de notre train train quotidien, ce qui nous permet aussi de changer d’air, d’idées, et pourquoi pas faire une belle rencontre

Il est généralement conseillé de pratiquer trois séances de sport par semaine, d’au
moins 30 minutes chacune pour avoir une meilleure santé physique, et sexuelle 😉

 

Références :

¹ Endurance Exercise Training and Male Sexual Libido, University of North Carolina at Chapel Hill, 2017 Jul
Anthony C.Hackney, Amy Lane, Johna Register-Mihalik, Colin O'Leary

² Exercise is Associated with Better Erectile Function in Men Under 40, The International Index of Erectile Function, 2011 Dec
Hsiao W., Shrewsberry A.B., Moses K.A., Johnson T.V., Cai A.W., Stuhldreher P., Dusseault B., Ritenour C.W

 

 

 

Laisser un commentaire

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :